L’Institut Panos sensibilise et forme des accompagnateurs de certains sites VIH, PrEP et Covid-19 dans le département du Centre

 

Photo: Wildor Saintus, Institut Panos


Une trentaine d’accompagnateurs des sites VIH de l’Hôpital Universitaire de Mirebalais et du Centre de Diagnostique Intégré (CDI) ont bénéficié de 2 journées de formation, les 27 et 28 mai 2022, organisées par l’Institut Panos dans le cadre de la mise en œuvre des campagnes E=E, Covid-19 et PrEP en partenariat avec le MSPP grâce à un financement de l’USAID et PEPFAR

 

Enthousiastes et attentifs, ces accompagnateurs ont appris davantage sur le traitement antirétroviral (ARV), le déroulement de la campagne y relative, les résultats obtenus à date et, surtout, les stratégies de mobilisation de la population contre la discrimination et la stigmatisation envers les personnes vivant avec le VIH (PVVIH). 

 

En outre, ils ont affiché un grand intérêt pour la PrEP qui, pour certains, leur était complètement étrangère. Par conséquent, les questions fusaient de toutes parts pour mieux maitriser le sujet afin d’assurer une bonne application sur le terrain. Un enthousiasme qui s’est étendu aussi sur l’intervention relative à la vaccination contre la covid-19 

 

Le Docteur Emmanuel Bélimaire, principal formateur et Consultant en Santé à l’Institut Panos, s’est mis en quatre pour faciliter la compréhension de ses interventions à travers une méthodologie efficace fusionnant projection de vidéos, exposés interactifs et distribution de brochures éducatives sur les thématiques abordées. 


La présentation sur la PrEP a constitué le point d’orgue de ces deux journées de formation compte tenu du grand intérêt suscité, de l’attention accordé et du nombre de questions posées par les accompagnateurs. 

 

“Est-ce une méthode de planning familial ? La PrEP protège-t-elle contre les autres infections sexuellement transmissibles (IST) ? Sur quoi se base le choix de la population cible ? Comment l’obtenir ? ...figuraient parmi les questions ayant provoqué des débats intéressants et instructifs.

 

Le Dr. Bélimaire a tenu à préciser dans ces réponses que la PrEP n'offre pas de protection contre les grossesses non-désirées. En outre, elle ne protège pas non plus des autres IST comme la gonorrhée, les condylomes, la syphilis etc. 


En outre, le médecin a expliqué que le choix des différents groupes cibles (homosexuels, travailleurs-ses de sexe, individus ayant plusieurs partenaires sexuels etc.) réside dans leur pratique sexuelle qui les expose constamment au VIH. Il a conclu pour dire que l’une des conditions sine qua non pour l’obtention de la PrEP est la séronégativité du patient et seuls les professionnels de la santé sont habilités à la prescrire.

 

Dans l’après-midi du mardi 28 juin 2022, huit (8) personnes du milieu médical constitués de médecins, d’infirmières, de travailleurs sociaux et d’assistants travailleurs sociaux du site ont suivi une présentation des campagnes de sensibilisation en cours.  Ils ont partagé leurs expériences avec le Dr. Bélimaire et étalé des difficultés rencontrées sur le terrain dans l’exercice de leur fonction. 


Le Dr. Tarah Bélizaire, responsable du site VIH à Mirebalais, a exprimé sa joie de pouvoir accueillir cette formation pour les accompagnateurs, des piliers importants pour l’atteinte de l’objectif « 95-95-95 », qui stipule que :

 

·      95 % des personnes vivant avec le VIH connaissent leur statut sérologique

·      95 % des personnes qui savent qu’elles sont séropositives au VIH ont accès à un traitement 

·      95 % des personnes sous traitement ont une charge virale indétectable.

 

Par ailleurs, l’équipe de Panos a profité de cette mission dans le département du centre pour procéder à la distribution de plusieurs matériels de sensibilisation sur la Covid-19, la PrEP et le traitement antirétroviral (clés USB contenant spots vidéo, flyers, affiches, brochures etc.) dans quatre sites VIH dudit département: Mirebalais Lascahobas, Belladère et Hinche.


Les séances de formation sur les thématiques citées plus haut se poursuivent dans les différentes zones d'intervention confiées à l'Institut Panos. Elles constituent une composante fondamentale dans la stratégie de mise en oeuvre des campagnes de sensibilisation en cours. Elles visent notamment à outiller davantage les professionnels de santé pour faire face aux flux de demande d'informations tous azimuts qu'ils doivent satisfaire afin de renforcer le système de santé haïtien.


En dépit des embûches énormes qui se dressent sur son chemin à cause, notamment, de la détérioration galopante de la situation sécuritaire du pays, l'Institut Panos profitera de chaque petite opportunité qui se présente pour aller vers les professionnels de santé pour continuer à dynamiser sa politique de formation sur le traitement antirétroviral, la PrEP et la vaccination contre la covid-19.


Djenny TéléusInstitut Panos


Les 2 autres photos de l'article et la capsule video sont de Djenny Téléus.

Comments

Popular posts from this blog

Haïti/Santé : L’Institut Panos Intensifie Ses Activités De Sensibilisation Sur Le Terrain Durant les Fêtes Champêtres

Vers le Renforcement de la Campagne de Vaccination Contre la Covid19